Nouvelle économie – Clé N°1 : L’agilité utilisant l’énergie du chaos

voilier sail boat

Dans cette période où les modèles existants sont arrivés à leurs limites, de grands changements sont en cours. C’est fort déstabilisant. Notre génération (baby-boomers et Gen X) est challengée par rapport à sa façon de travailler et de créer de la valeur ajoutée. De nouveaux entrants, des shifts géostratégiques, la globalisation, la recherche d’efficacité et de compétitivité, une génération (Y et Z en demande de sens), nous oblige à réagir de plus en plus vite. Mais nos organisations sont trop lentes, trop lourdes pour réagir de façon agile. Le chaos est de plus en plus présent, libérant des énergies humaines et financières. Les paquebots ne sont pas capables de virer rapidement…

La proposition ici – en lien avec la nouvelle économie émergente – est de créer des petites unités, en marge des modèles existants, qui sont capables de « tirer des bords » à la façon de petits bateaux agiles. Les formules d’intrapreneurship, d’extrapreneurship, de co-entrepreneurship deviennent un passage obligé pour innover et surfer sur les modèles porteurs pour demain. Les succès peuvent ensuite être intégrés dans des plus grandes structures. Des entreprises comme 3M, IBM ont fait leur succès sur ce type de démarche. Aujourd’hui, Danone et J&J par ex. a réussi à créer des milliers d’emplois en activant leurs réseaux de parties prenantes, en récupérant des projets porteurs dans le business de base.

Créez des « Actions Teams » agiles qui s’auto-organisent.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s